English

Transcription de la clef analytique de Cache Creek.

Introduction – identifiez des plantes de Cache Creek :

Une clef analytique (ou clé dichotomique) aide à identifier un objet en proposant une suite d’alternatives. Dans cette activité, vous devrez utiliser une clef analytique botanique pour apprendre les noms scientifiques de huit plantes que l’on trouve près de Cache Creek, en Colombie-Britannique. Nommez correctement chacune des plantes et vous recevrez un diplôme d’apprenti taxonomiste que vous pourrez imprimer et afficher.

Clef analytique :

Utilisez cette clef pour identifier les espèces montrées :

1a.) Aiguilles sempervirentes : Pinus ponderosa
1b.) Feuilles très petites ou absentes et, si sempervirentes, ne ressemblant pas à des aiguilles : Aller à 2a

2a.) Feuilles formant une gaine distincte autour de la tige : Aller à 3a
2b.) Feuilles sans gaine apparente : Aller à 4a

3a.) Fleurs de grande taille et très visibles : Calochortus macrocarpus
3b.) Fleurs de très petite taille (fleurons) : Koeleria macrantha

4a.) Fleurs roses à pourpre rose ou blanches, mais jamais jaunes : Aller à 5a
4b.) Fleurs jaunes : Aller à 7a

5a.) Feuilles palmées (en forme de main) : Geranium viscossimum
5b.) Feuilles longues et effilées : Aller à 6a

6a.) Feuilles en bouquets basaux : Lewisia rediviva
6b.) Feuilles non basales : Chamerion angustifolium

7a.) Tiges vert sombre grasses et épineuses : Opuntia fragilis
7b.) Tiges ni grasses ni épineuses : Artemisia tridentata

Description des espèces :

Geranium viscossimum
Cette fleur possède cinq pétales rose lavande profondément veinés. Ses feuilles à lobes fortement palmés partent de tiges sans gaine. Les tiges et les feuilles sont recouvertes de trichomes glandulaires collants.

Opuntia fragilis
Ce cactus, dont le nom usuel est l'Oponce fragile, possède des tiges grasses vert sombre bardées d'épines barbelées. Ses grandes fleurs sont jaunes à l'état mature et possèdent de nombreuses étamines.

Lewisia rediviva
La Léwisie à racine amère, qui pousse près du sol, fleurit sur des tiges qui s'élèvent à partir de racines pivotantes épaisses et ramifiées. Les feuilles basales, dépourvues de gaine, sont longues, effilées et de section circulaire. Ses fleurs sont roses ou blanches et possèdent approximativement 15 pétales et 6 à 9 sépales.

Calochortus macrocarpus
La Calochorte à gros fruits est une monocotylédone, et non pas une dicotylédone. Seule une autre espèce utilisée dans cette clef analytique est également une monocotylédone. Certaines monocotylédones, telles que celle-ci, ont des feuilles qui ont tendance à former une gaine le long de la tige. Les feuilles non basilaires sont longues et effilées.

Pinus ponderosa
Cet arbre est un grand conifère qui atteint 15 à 30 m de haut. L'écorce est remarquable puisqu'elle ressemble aux pièces d'un puzzle qui auraient été empilées les unes sur les autres. Ce pin possède des aiguilles sempervirentes qui poussent en bouquets de trois.

Koeleria macrantha
La Koelérie à crêtes fait partie de la famille des graminées. Cette monocotylédone possède des panicules denses en forme de flèche avec 2 à 4 fleurons apparaissant sur de courtes branches. Les fleurons de cette graminée ne possèdent pas de barbes, comme c'est le cas chez plusieurs autres espèces de cette famille. Les membres de la famille des graminées présentent des tiges fusionnées creuses de section circulaire. Les feuilles, longues et effilées, ont tendance à former une gaine le long de la tige.

Artemisia tridentata
L'Armoise tridentée est un arbuste sempervirent qui atteint environ 2 m de haut. Ses feuilles font 1 à 3 cm de long et possèdent 3 dents à leur pointe. Les surfaces ventrale et dorsale des feuilles sont couvertes de poils gris denses. Les fleurs sont petites et jaunes. Ses tiges ne sont ni épineuses ni grasses.

Chamerion angustifolium
Les fleurs de l'Épilobe à feuilles étroites sont rose églantine et forment une inflorescence au sommet de tiges non ramifiées. Les feuilles, dénuées de gaine, effilées et lancéolées, sont distribuées de façon alternée le long des tiges.

Glossaire :

barbes : poils ou appendices soyeux présents sur les fleurons de nombreuses graminées

basales : qualifie les feuilles qui prennent naissance à la base de la tige de la plante

carpelle : l’ensemble formé d’un stigmate, d’un style et d’un ovaire, l’organe reproducteur femelle de la fleur

conifère : Un conifère est une plante qui produit des cônes. Les conifères sont généralement sempervirents et possèdent des feuilles écaillées ou en forme d’aiguilles.

dicotylédone : Se dit d’une plante à fruit qui possède 2 cotylédons (petits boucliers, ou scutella) qui ne sont habituellement visibles qu’immédiatement après la germination de la graine. Les dicotylédones se distinguent par le fait que leurs différents organes sont toujours en nombre multiple de quatre ou cinq; par exemple cinq pétales, cinq sépales, cinq carpelles et cinq étamines.

dorsal(e) : qualifie la face supérieure (d’une feuille)

épi : tige allongée, non ramifiée, sur laquelle naissent des fleurs sans tige

épine : excroissance rigide, pointue, habituellement ligneuse, sur une tige ou une feuille

étamines : organe reproducteur mâle d’une fleur comprenant les anthères (sacs de pollen) et un filament effilé

fleuron : petite fleur individuelle sur une inflorescence

gaine : partie de la feuille qui s’enroule autour de la tige, principalement chez les graminées et les autres monocotylédones

grasse : se dit d’une plante dont les tissus (habituellement ceux des tiges et des feuilles) sont adaptés au stockage de l’eau

inflorescence : groupe de fleurs sur une plante

lancéolée : se dit des feuilles en forme de lance (longues et effilées comme des épées)

lobes palmés (à –) : se dit des feuilles dont les segments sont disposés en palme (comme les doigts d’une main)

monocotylédone : Se dit d’une plante à fruit qui ne possède qu’un cotylédon (petit bouclier, ou scutellum). Le cotylédon n’apparaît habituellement que juste après la germination de la graine. Les monocotylédones se distinguent généralement par le fait que leurs différents organes sont toujours en nombres multiples de trois; par exemple, trois pétales, trois sépales, trois carpelles et six étamines.

panicule : tige ramifiée portant des branches secondaires sur lesquelles apparaissent des fleurs

sempervirent(e) : Se dit d’une plante qui conserve son feuillage toute l’année, chaque feuille persistant plus de douze mois. Les arbres à feuilles caduques, par contre, perdent l’intégralité de leur feuillage et restent ainsi une partie de l’année.

sépale : Structure ressemblant à une feuille et située sous les pétales d’une fleur; l’ensemble des sépales forment le calice. Les sépales enveloppent souvent la fleur en développement et peuvent plus tard protéger les graines ou les fruits durant leur maturation.

trichomes : poils ou extensions de l’épiderme d’une plante qui peuvent procurer à celle-ci de l’ombre et une certaine protection

ventral(e) : qualifie la face inférieure (d’une feuille)

Texte annoté sur les images (définition visuelle) :

anthère
carpelle composite non fusionné
carpelle simple
chaume
collier
filament
ligule
limbe des feuilles
oreillette
ovaire
pétale
réceptacle
stigmate
style

Diplôme :

Société botanique John Davidson

Par la présente, nous certifions que [Inscrivez votre nom ici] ayant réussi le test de la clef analytique de Cache Creek, ayant appris à identifier les plantes de ce secteur et s’étant montré(e) un(e) botaniste compétent(e), a reçu le titre d’apprenti(e) taxonomiste.

John Davidson
Président